Claude Labrèche-Lemay
ARTISTE EN RÉSIDENCE

***

unnamed.jpg
 crédit photo :  Nanne Springer.

////////////BIOGRAPHIE
Claude Labrèche-Lemay est une artiste visuelle dont le travail prend racine dans la photographie pour se développer dans une exploration matérielle et interdisciplinaire. Elle s’interroge sur notre perception du temps, l’espace liminal où se situe l’image fixe et étudie le principe de la traduction et les systèmes de communication. Elle vit et travaille présentement à Tiohtiá:ke/Montréal où elle a complété son BFA en Photographie à l’Université Concordia. Son travail fut présenté au sein d’expositions de groupe dans diverses galeries montréalaises telles qu’à la Galerie FOFA. Ses premières oeuvres installatives sur la matérialité photographique furent exposées à Göteborg en Suède. Son travail sur le langage a été récemment présenté à la Gallery 44 dans le cadre de Proof 26 à Toronto. Elle est actuellement membre de la quinzième édition de Projet Complot, un collectif en art visuel.

///////// DÉMARCHE ARTISTIQUE

Sa pratique artistique s’enracine dans le domaine de la photographie pour se développer dans une approche matérielle et interdisciplinaire. L’oeuvre découle d’une méthodologie exploratoire où elle vient en réponse à mes questionnements et stimule les explorations qui suivent. D’un aspect plus formel, elle explore l’espace liminal où se situe l’image fixe, entre le monde multisensoriel que nous percevons et sa représentation. Inspirée par le domaine de la danse et de la performance, elle tente d’intégrer un rapport au corps dans ses installations; qu’il soit possible de comprendre par le toucher, par la relation du corps à l’espace et les éléments qui l’habitent. Sa réflexion artistique s’élabore autour de la question des perceptions du temps et celle de la passation de connaissances. Elle s’intéresse particulièrement à la présence du corps autant dans les images et les objets qu'elle crée que dans les questionnements qui l’habitent. Au sein de ses projets s’entrechoquent les thématiques du temps, du langage, de la traduction, des systèmes de communication, du mouvement, de l’espace et du jeu. Ce qui l’intéresse n’est pas la finalité d’un objet ou d’une image, mais plutôt le mouvement qui les animent et les processus dans lesquels ils s’inscrivent.

//////////DESCRIPTION DU PROJET DE RÉSIDENCE​

Elle entrevoit un séjour sur la Côte-Nord telle une résidence nomade entre les Bergeronnes et la Minganie. Au fil de son trajet, elle récoltera des images du territoire, des musées et centres d’interprétation, des sites archéologiques, des communautés rencontrées. De façon méthodique, elle empruntera au territoire ses ressources; du lichen aux roches, de la terre à l’eau du fleuve. Elles deviendront cette matière première dans la conceptualisation et la réalisation d’œuvres sculpturales lors de la dernière phase de la résidence.


L'artiste nous partage:

''Cette résidence sera pour moi l’occasion de développer un nouvel axe de création. Habitée d’une avide curiosité, j’ai toujours perçu l’art tel un moyen de diffusion des connaissances. Intéressé à créer un pont entre science et art, ce projet sera un pas dans cette direction. En m’imprégnant d’une méthodologie et de données scientifiques, je tenterai de répondre à mes questionnements via la mise en espace d’une installation mélangeant les médiums dans le but d’exposer notre rapport au temps sous une nouvelle perspective.''

 

www.claudelabrechelemay.com

***

Ce projet est réalisable grâce à l’appui du Programme de partenariat territorial de la Côte-Nord (la MRC de Sept Rivières, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et le Conseil des arts et des lettres du Québec).