Michelle Lefort
SÉLECTION PANO 2022

3. Héritage de la mer de Goldthaith.jpg

Héritage de la mer de Goldthaith, 2007, acrylique, sable, sandale, loan, toile.

Avertissement : Le contenu de ce site Internet est protégé par le droit d’auteur. Toute reproduction est interdite. / Warning: The content of this web site is copyrighted. Any reproduction is strictly forbidden.

***

////////////BIOGRAPHE

Après des études en pédagogie, en orthopédagogie, en gestion, en arts plastiques à l’Université de Montréal, à l'Université de Rimouski et à des formations ponctuelles avec Derouin, Sullivan et Segal, elle participe plusieurs expositions individuelles et collectives, à Montréal, Québec, Repentigny, sur la Côte-Nord, au Mexique et en  Belgique

 

Inscrite aux répertoires des artistes du 1% de l’Intégration des arts à l’architecture et de la Culture à l’école, elle offre aussi des services d’enseignement en arts plastiques.

Impliquée dans plusieurs organisations et conseils d’administration dans le domaine artistique ou autres, elle est cofondatrice de Panache art actuel. Boursière du Fonds de développement culturel de la ville et du CALQ, ses œuvres se retrouvent dans des collections privées et publiques. Nominée au Club des ambassadeurs de Sept-Îles et récipiendaire du Prix du CALQ Artiste de l’année sur la Côte-Nord en 2021,sa démarche actuelle est orientée vers la création avec participation citoyenne.

 

//////////DEMARCHE ARTISTIQUE

Ses réflexions et ses questionnements sont issus de ses préoccupations sociales et environnementales. Sa perception de l’équilibre actuel du monde, son attirance pour la nature à l’état sauvage et son intérêt pour les humains, dans leur rapport avec la qualité éphémère de l’environnement, alimentent ses processus de création. 

Ses expériences personnelles, ses qualités d’éducatrice, son sens de la  coopération, ses valeurs humaines l’incitent à inviter le public à entrer en action dans ses aventures créatrices. Cette association favorise une grande fierté chez le citoyen participant ainsi qu'un réel sentiment d’appartenance à son milieu.

Depuis plusieurs années, elle a un attrait soutenu pour la réalisation d’installations extérieures. Elle aime développer des formes, des couleurs, des contrastes, des séquences et utiliser divers matériaux pour donner la parole aux gens, révéler leurs histoires, la précarité de l’existence humaine et celle de notre environnement. 

Ses réalisations « L’érosion des berges et les hommes » 2008, et « Perdre le Nord »  2014, entre autres lui ont permis de répondre à ce besoin d’appeler et d’apprécier la participation complice du public, jeune et adulte.  

La médiation culturelle prend de plus en plus de place dans son processus de création, la réalisation et la diffusion de ses œuvres. Celle-ci bonifie son travail  artistique en même temps qu'elle permet une complicité créative avec des gens de tous âges ancrés dans des territoires singuliers.

Elle alimente son processus par le  vivant , dans le respect du vivant de manière à sans cesse nourrir sa démarche artistique.

https://michellelefortartiste.com

***

Ce projet est réalisé dans le cadre du Symposium de sculpture et est réalisable grâce à l’appui de l'Entente de développement de la Ville de Sept-îles.

logo panache couleur.png
Entente culturelle 2021_coul.jpg
Symposium_sculpture_Sept-I¦éles.jpg