SUSANNE LALUMIÈRE
De lettres et d'espace

Sans titre-6.png

Avertissement : Le contenu de ce site Internet est protégé par le droit d’auteur. Toute reproduction est interdite. / Warning: The content of this web site is copyrighted. Any reproduction is strictly forbidden.

***

 

////////////BIOGRAPHIE

Je suis née à montréal et fait toutes mes études en ce même lieu.Tous les étés nous allions au chalet sur le bord du fleuve à Contrecoeur et profitions des battures aujourd’hui Réserve nationales des îles de Contrecoeur. Après mes études en histoire de l’art, j’ai vécu une dizaine d’années dans les cantons de l’est (Cowansville et Granby). C’est à ce moment que mes deux enfants sont nés. Pendant ce temps j’ai fait un certificat en arts plastiques. J’ai participé à plusieurs expositions collectives (Université de Montréal, Centre Saydie Bronfman, Les peintres associés de Granby, La Symphonie de talents à Montréal, l’exposition Noir et blanc à la Galerie l’artiste) Aussi j’ai travaillé au Musée du Château Ramezay (20 ans) Suite à cela j’ai opéré un gîte touristique. À la retraite j’ai consacré 8 année au Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain en siégeant sur le conseil d’administration. Une rétinite pigmentaire congénitale affecte graduellement ma vision. Je n’oublie pas mes 4 petits enfants qui ne sont plus si petits. Depuis je consacre beaucoup de temps à la création, à la visite de musées, à la lecture et parfois à voyager.

//////////DESCRIPTION DE L'EXPOSITION

//////////DEMARCHE ARTISTIQUE

Les images qu'elle crées prennent naissance dans un bagage accumulé depuis des années. Il y a toujours des lettres, des mots inscrits dans les oeuvres passées et actuelles. Aujourd’hui encore il est fréquent de voir des mots, des extraits de poème ou des messages politiques.

 

À partir d’éléments puisés dans la nature, un embranchement d’arbre, un bosquet inhabituel, un arbre difforme, elle construisait un paysage abstrait nullement préoccupée par la forme réaliste. Il lui arrive encore aujourd’hui qu’une ligne prisée structure sa création. Les tensions, les oppositions sous-tendent son travail où s’entremêlent des masses, des lignes, des formes géométriques. Les lettres, les mots construisent ses travaux ce qui lui fait dire qu'elle écrit des paysages abstraits. Les lettres s’agglutinent, se chevauchent, se dressent, s’inclinent, se fondent, s’effacent, empruntent des signes et se chiffrent parfois.

 

Aujourd’hui elle laisse de plus en plus les émotions et l’actualité imprégner son travail, cela est discret. Elle navigue dans un univers d’évocation loin des simulations réalistes et cinématographiques. Par exemple, elle évoque la guerre avec des mots et non avec des bombes.  Elle se préoccupe du sort des gens, du monde animal et de la nature.

 

Parlons de sa vision car elle imprègne tout son travail. Suzanne a la rétinite pigmentaire, elle voit d’un seul oeil, le gauche, et son champ visuel est de 3degrés. Un écran de grossissement (28x) lui permet de peindre. Comment cette contrainte a-telle influencé son travail? On ne pourrait y voir que du négatif mais ce n’est pas toujours le cas. Le format des touches a grandement été influencé par sa vision. Elle en a fait une sorte de pointillisme sans la couleur. D’ailleurs, elle ne distingue plus les couleurs (ses dernières toiles en couleur datent de 2003). Les ombres et la lumière sont accentuées par une plus ou moins grande densification des taches . Selon la thématique, elle évoque des personnages, des animaux, des insectes et des oiseaux ; Sorte de vision macroscopique. Souvent, ils font partie de la trame écrite et ne sont pas plus grands que les lettres elles-mêmes. Un vent de liberté confère à ses travaux une vision personnelle. Sa façon de travailler évolue. Selon l'artiste,  nous nous mettons parfois des cadres dans la vie qu’il faut remettre en question. Les images flottent dans son inconscient, suffit de les attraper.

 

***

Ce projet est réalisable grâce à l’appui du Conseil des arts et des lettres du Québec et l'Entente de développement de la Ville de Sept-îles. 

logo panache couleur.png
Calq_noir.png
Entente culturelle 2021_coul.jpg